problem loading posts
almost finished, a “Bonfire for a Loner / Abducted by Sadness” 3 page comic story…faces and the ufo is still missing

almost finished, a “Bonfire for a Loner / Abducted by Sadness” 3 page comic story…faces and the ufo is still missing

Finally I have my new book online, after some changes…its now Lumbecked not japan-bound anymore which makes it nicer to scroll through and I also added some detail to the paintings.

* 33 full colour offset-prints on 18 sheets, nature-white 120 g/m² paper
Adhesive-binding (Lumbeck) with hardcover either with blue or white spine
Measures: 19 x 21 cm / 7.5” x 8.3”

The whole book is handmade and will propably have
an edition of 50 pieces.

here is the link to this book in my Etsy store: 

https://www.etsy.com/de/listing/190769317/dalingeria-by-angela-dalinger-limited?ref=shop_home_active_1&langid_override=0

mmepastel:

Je suis allée au vernissage de l’expo d’Angela Dalinger ! C’était ce soir, à 18h, dans le coquet patio et salon de thé de la merveilleuse librairie toulousaine Ombres Blanches. J’ai réussi à parler à Angela, et elle m’a gentiment dédicacé son livre handmade. Notre échange fut sommaire car elle a l’air terriblement timide, et dans mon rôle d’admiratrice, j’étais pas mal non plus, mais elle a l’air vraiment adorable. Je lui ai dit avoir été surprise des formats, très petits, de ses œuvres. Elle m’a dit ne pas réussir à faire plus grand. Et c’est vrai que ça lui convient bien ce format mini, pour dessiner des miniatures (le côté maison de poupées dont je parlais l’autre jour à son sujet). Elle-même est plutôt grande, toute fine, pas du tout apprêtée. Je crois qu’elle était plutôt mal à l’aise d’être le point de mire des regards ; elle s’échappait sans cesse dans le patio pour fumer de fines cigarettes roulées. Son travail est touchant. C’est ce qui m’apparaît. Scènes ultra normales ou au contraire violentes voire gores, mais personnages stoïques, assez vilains, poilus, avec des gros nez, naïvement représentés. Des sujets d’adulte dessinés par une enfant. Le monde moderne vu par Angela est restitué dans sa crudité ; plein de détails, mais dénué de romantisme. N’excluant pas le beau ou l’irréel mais n’oubliant jamais la laideur ou la banalité. Une enfant qui voit tout et qui n’enjolive rien. Une naïveté au service d’une grande lucidité, en somme. See you, Angela.
angeladalinger.tumblr.com

oh, thats a nice article, … <3

although I look like a comlete jerk on the foto